Conseils pour choisir son hébergement web

Avoir un site web est aujourd’hui indispensable. On peut demander à un professionnel de nous le créer ou nous pouvons le créer nous-même. Cette deuxième option sera le sujet de cet article.

  1. Déterminer ses besoins

Tout d’abord, il faut déterminer comment le site web est utilisé. Est-ce un site personnel ou professionnel? Est-ce un blogue, une boutique en ligne, ou un site riche en contenu web? Si le site sert à se pratiquer avec un serveur web ou est de type personnel, un hébergement gratuit suffira. Par contre, il y aura de la publicité sur le site et la vitesse sera plus lente qu’un site de type professionnel avec un hébergement payant. Si votre site grandit rapidement et que vous avez beaucoup de visiteurs par jour, il sera difficile de transférer le site sur un nouveau hébergeur quand vous allez décider de changer d’endroit.

Il existe trois types d’hébergement :

  • Partagé : Le serveur web est partagé avec d’autres organisations, donc il n’héberge pas juste votre site. De plus, le coût mensuel est peu élevé.
  • Dédié : Le serveur web est dédié à votre usage seulement. Par contre, le coût mensuel est plus élevé.
  • Plateforme multi-serveurs : Ensemble de serveurs web qui héberge votre site.
  1. Service à la clientèle

Chaque hébergeur web a une ou des options de support. Vérifiez la section Service à la clientèle ou Support de l’hébergeur. Ceci est important car si votre site est inactif pour une période de temps, le risque de perdre des visiteurs sera grand (si la période est de 2 semaines, par exemple).  Le support technique est l’un des plus importants facteurs, si ce n’est pas le plus important. Vérifiez la réputation du service à la clientèle. Être capable de parler au téléphone avec quelqu’un est la meilleure méthode. Le support en ligne par courriel est généralement une bonne option aussi. Si la seule façon est un forum de discussion, il se peut que votre problème ne se règle pas avant plusieurs jours.

Lisez les avis sur le service de la compagnie et de sa réputation. Lisez les plus récents commentaires pour voir si les gens ont des problèmes avec cet hébergeur ou non. Faites attention, beaucoup de sites qui comprennent des commentaires sur les compagnies d’hébergement web sont gérés par les compagnies elles-mêmes  pour faire plus d’argent avec ceux qui les réfèrent. La plupart des avis sur le forum de la compagnie peuvent être seulement positifs, car elle a probablement supprimé tous les messages négatifs. Recherchez les avantages et désavantages, des témoignages sur Internet, ou le taux de satisfaction des utilisateurs. Vérifiez leur (les hébergeurs web) page Facebook ou Twitter. Est-ce qu’ils prennent du temps avant de régler un problème? Combien de temps cela prend environ? Comment fonctionnent-ils?

  1. Comparaison des plans

Vérifiez l’espace de  stockage que l’hébergeur vous offre pour votre site. Cela inclut les pages web, les images, les vidéos, les bases de données et autre contenu. Si vous n’avez pas beaucoup de contenu qui prend beaucoup de place, vous n’aurez pas besoin de beaucoup en termes de stockage de données. Un site web typique est moins de 100 MB. Beaucoup de compagnies vont mentionner qu’elles sont illimitées, mais c’est faux, sauf si vous avez un site riche en contenu. À noter que s’il n’y a pas assez d’espace, les serveurs peuvent être surutilisés, ce qui diminue la performance du serveur, donc la vitesse du site.

Vous pensez faire une expansion du site dans le futur? Assurez-vous d’avoir assez de place au cas que vous voudriez ajouter autre chose dans le futur. Examinez vos besoins et les solutions d’espace offertes par l’hébergeur web. Parfois, quelques-unes peuvent vous offrir plus d’espace à mesure que le site grandit.

Comparez les bandes passantes des différentes compagnies. La bande passante est la quantité de données qui peuvent être transférées du serveur au visiteur. Des sites vont offrir l’illimité tandis que d’autres seront limités. L’Illimité est rarement illimité. Ça a tendance à être plus lent que les hébergeurs web limités. La détermination de la bande passante est décidée par la quantité de traffic reçu et la grandeur du document sur le serveur web de l’hébergeur. Par exemple, un site avec beaucoup de traffic et de photos va avoir une bande passante plus grande qu’un site avec beaucoup de traffic mais juste du texte. Cela affecte directement la vitesse de connexion des visiteurs sur le site. Soyez au courant de qui peut arriver quand vous dépassez la limite. Tout dépendant de la compagnie, des frais peuvent être chargés en surplus ou le site peut être hors ligne jusqu’au prochain paiement.

Comparez également les services des différents hébergeurs qui répondent à vos besoins : cPanel, WordPress ou autre intégration de blogue, accès FTP, statistiques et autres outils ‘’back-end’’. Vous devriez être en mesure de configurer une adresse courriel avec le nom de domaine enregistré. Vérifiez s’il y a des outils de sécurité (surtout si le site est de type e-commerce ou qu’il contient des données confidentielles).

  1. Coût

Le gratuit a ses limites. Les services offerts sont limités, les publicités sur le site ne peuvent être enlevées, et la vitesse est plus lente qu’un hébergement payant. Dans ce cas, il est avantageux de payer par mois. Quand vous comparerez les plans, faites attention au coût des options additionnelles que vous n’utiliserez pas. Les compagnies aiment ajouter n’importe quel produit ou service dans leurs plans dispendieux, et sont utiles seulement dans des situations spécifiques. Soyez sûrs que vous payez pour quelque chose de fiable et avec un bon service à la clientèle, pas pour de l’inutile. Normalement, un bon service à la clientèle coûte plus cher. Pour enregistrer son nom de domaine à moindre coût, il suffit d’aller sur des sites nommés registres de domaines. C’est un autre conseil pour économiser car les compagnies d’hébergement web chargent un tarif de plus lors de l’enregistrement avec eux.

Publié en août 2015 – Agenda C http://agendac.co/4-conseils-pour-choisir-son-hebergement-web/

Publicités