Comment améliorer son infolettre

Plusieurs entreprises utilisent l’infolettre pour informer leurs clients des dernières nouvelles, billets de blogues ou d’événements spéciaux. Ce moyen de communication par courriel n’est pas une nécessité, mais si vous décidez de l’utiliser, ces quelques conseils vous seront très utiles.

  1. Choisissez et sélectionnez le contenu : Essayez une variété de contenu informatif (nouveaux articles, trucs et conseils, tutoriels, nouvelles de l’industrie, événements et dates à retenir, faits intéressants, récents commentaires et avis, photos, concours (et gagnants), ressources utiles, nouvelles de la compagnie, infographies, vidéos et webinaires, témoignages et plus encore) dans votre infolettre durant une période de temps. Demandez des opinions (feedback, sondages) et analysez les résultats. Ajoutez du contenu qui résonne avec vos lecteurs. Regardez ce que font vos compétiteurs, inspirez-vous. Ajoutez du contenu à chaque saison ou à une période donnée, par exemple au temps des fêtes, au lancement des tendances mode du moment ou au lancement de nouvelles tendances dans votre domaine pour rendre le contenu plus intéressant. Assurez-vous de personnaliser votre infolettre avec votre logo et les couleurs de votre marque.
  2. Vérifiez la longueur du contenu. Si vous avez trop de blocs de textes ou que l’article est long, il se peut que l’infolettre se rende dans le dossier spam ou pourriel. Les lecteurs ne la liront pas car il y aura trop de choses, et vous risquez d’avoir des problèmes de formatage. Moins de 750 mots est la longueur idéale. Écrivez pour une seule personne. Concentrez-vous sur des mini paragraphes avec des boutons d’appel à l’action (call-to-action) comme par exemple des liens, et ajoutez-y des bullet points. De plus, séparez le texte avec des images ou des titres/sous-titres. Il sera plus facile de lire votre infolettre. Vous bénéficiez alors de plus de traffic web. Par contre, n’utilisez pas trop d’images en général. Utilisez les codes HTML au lieu du CSS. Assurez-vous d’entrer du texte alternatif et un titre (ils sont utiles si l’image ne télécharge pas ou une personne met le curseur sur une photo pour savoir ce que c’est) pour toutes les images. Également, chaque photo doit être attachée à un lien, soit un lien de photo ou le lien d’une page web. La grandeur de la photo doit être parfaite (longueur et largeur). Essayez d’avoir un équilibre visuellement.
  3. Corrigez les fautes de français. Que ce soit des fautes d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe, soyez sûrs qu’il y ait plus aucune erreur. Si vous avez besoin d’aide, demandez. N’hésitez pas. Vous pouvez également utiliser le logiciel Antidote, mais à noter que ce dernier ne corrige pas toutes les fautes. Une correction/révision faite par quelqu’un est toujours la meilleure option.
  4. Formatez votre texte de façon appropriée. Ne copiez-collez pas directement de Word ou d’un autre logiciel de traitement de texte. Ayez une police lisible (comme Times New Roman ou Arial). Utilisez des titres et des sous-titres. Ajoutez des couleurs et mettez en gras les informations importantes (mots clés) pour vos lecteurs. Finalement, surlignez les liens.
  5. Vérifiez que le bas de l’infolettre contient des liens menant vers vos réseaux sociaux, vos informations de contact et un lien de désabonnement. Si vos clients vous contactent, répondez-leur. Ne les laissez pas sans réponse.

Publié en janvier 2016 – Agenda C http://agendac.co/comment-ameliorer-son-infolettre/

Publicités