La fin de M.Net: Un an plus tard

10415604_1636157879968010_8124680766570061766_n

Note : Ce texte est dédié à mon grand ami Denis Talbot, qui a toujours été un ami présent et sincère. Il est un homme que je respecte énormément avec des valeurs incroyables et très inspirantes. Merci d’être l’homme que tu es, autant sur le plan personnel que professionnel. Au plaisir de se revoir un jour, cher ami! Ce texte est également dédié à toute la belle équipe dynamique qui ont accompagné ou qui continuent d’accompagner Denis. Vous êtes tous sympathiques, dynamiques et de vrais passionnés qui nous donnent le goût de vous suivre en tant que groupe, bien sûr, mais aussi individuellement.

Un an…

Un an depuis la fin de cette émission qui savait réunir tous les geeks et geekettes du Québec.

Un an qui parait très long après seize ans d’informations et de divertissement quotidiens à notre écran.

Encore aujourd’hui, quand nous voyons la dernière de M.Net, notre cœur ressent toujours la douleur.

Nous prenons parfois les choses pour acquises par moment. Même moi, à l’époque, je suivais M. Net régulièrement, mais il m’est arrivé d’en échapper plusieurs en me disant « Meh, y en a une autre, demain… »

… Mais il n’y en a plus d’autres demain.

Il y a un an aujourd’hui, jour pour jour, M.Net s’est éteint de nos téléviseurs. Cette émission qui devint un culte technologique, une tradition geekiste, une routine talbotienne, s’est fait arracher de nos yeux mais surtout de notre cœur.

Pourtant, tout semblait être parfait pour cette émission! Un début aussi lointain que Novembre 1998 pour son animateur, ce qui le rendait très expérimenté, ajoutant ainsi à son charisme et charme télévisuel naturels, une équipe dynamique et passionnée de leurs sujets, brassant tous les éléments possibles pour faire la meilleure formule au monde, et une énorme quantité de fans pour les supporter régulièrement et se nourrir de leur savoir et leur sagesse, quoiqu’il est ironique d’utiliser ce mot avec ces sympathiques et divertissants bouffons.

En effet, M. Net savait nous informer mais toute l’équipe savait nous divertir également. Cette chimie et cette magie qui ne cessaient d’opérer soir après soir, qui se transmettaient de leur studio à nos téléviseurs, ne rendaient que plus agréable ce moment simple de nos tendres vies.

Et pourtant, derrière tout ce savoir et tout ce plaisir, l’intégrité et le sérieux faisaient partie de cette équation menant à la formule gagnante. Leur leader, voulant donner l’exemple à son équipe, faisait son travail assidument et il ne se gênait pas pour dire les choses telles qu’elles sont pour nous permettre, ses fidèles auditeurs, de faire les choix les plus éclairés.

Par contre, un certain 28 novembre 2014, ce grand leader nous annonça la triste nouvelle : « Choc : M.Net ne fais pas partie des plans de V. Dernier show le 19 déc. Merci à vous tous! 16 ans et 2409 shows, ça été l’fun! »

Un choc pour tous, mais particulièrement pour ce grand meneur et son équipe. Il ne restait qu’un mois de vie à son projet. La communauté était dévastée et a même manifesté par l’intermédiaire d’une page Facebook appelée « Sauvons M.Net » ainsi qu’un hashtag de même nomenclature.

Par contre, dans les hautes autorités, on resta de glace. Les jours s’écoulèrent et la fin semblait inévitable. Le « Jour J » arriva.

Une grande fête où nous avons souligné M.Net, et particulièrement son leader, servit de célébration pour toutes ces années de travail, mais l’humeur était aussi très lourde, sachant qu’on soulignait la fin de cette émission prodigieuse. Des souvenirs furent remémorés et les hommages plurent sur tout ce qui fut entrepris pendant 16 ans : des témoignages, des cadeaux, une peinture, le retrait d’une bannière numéro 16 à l’honneur du leader, des montages vidéo. Mais le cœur n’était pas totalement à la fête. La tristesse planait lourdement dans le studio. Nous savions tous que la fin était à nos portes. Les fans étaient en colère après le studio de télé, l’équipe supportait leur chef mais ne pouvait s’empêcher de s’écrouler plus que les minutes avancèrent, et cet homme, qui les menaient depuis si longtemps, tenta de rester fort et solide jusqu’à la fin, mais une vague d’émotions le submergea et il se laissa emporter, avec raison, dans ce tsunami émotionnel.

Par contre, ce grand leader réussit à se tenir droit en ce moment tragique et, comme tout grand leader de ce monde, Denis Talbot prononça les mots dignes de sa force de caractère : « Si ça fait pas icitte, ça va faire ailleurs!!! »

Cette simple phrase fut acclamée et créa l’engouement de tout le monde qui l’entendit, autant sur place que par le biais de leur téléviseur. Un nouveau sentiment se présenta en nous : l’espoir! C’était UNE fin, mais ce n’était pas LA fin! Chacun commença à envisager la suite des choses! Quelle belle fin pour cette fête incroyable!

De l’espoir à l’accomplissement

Par contre, malgré l’espoir, la suite des choses fut lente et ardue. Denis Talbot et son équipe se devaient de vivre. Tout le monde a besoin d’argent pour parvenir aux besoins de base de sa propre personne et de ses proches. En ce qui concerne M. Talbot, il continua son aventure sur la plateforme Twitch avec son émission Radio-Talbot. Plusieurs de ses collaborateurs de M.Net, passés ou présents, le suivirent dans cette aventure. En fait, beaucoup des fans de M.Net découvrirent la plateforme Twitch par l’intermédiaire de Denis, moi inclus. Je me rappelle que je n’écoutais pas Radio-Talbot, malgré le fait que je connaissais son existence, parce que j’étais le glouton qui consommait seulement les M.Net. Par contre, mourant de faim en connaissances technologiques, je décidai de suivre et d’aller jeter un coup d’œil… comme plusieurs d’entre nous l’ont fait.

Donc Radio-Talbot connut un nouvel essor à partir de ce moment. Beaucoup de gens qui s’ennuyaient de M.Net se joignèrent aux nombreux viewers. Beaucoup de gens découvrirent Twitch en général, que ce soit en tant que consommateur ou animateur. Ce fut une période difficile également pour Denis qui ne pouvait pas vivre de Radio-Talbot. Bien que les gens donnaient généreusement, ce n’était pas un salaire qui lui allait dans les poches. Il nous l’a expliqué quelques fois combien que tout ça était difficile pour lui. Heureusement, « Minou », comme il appelle affectueusement sa compagne de vie, l’accompagna dans cette épreuve et le poussa à reprendre le dessus.

Est-ce que ce fut une histoire qui se termina par « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » ? Non, pas vraiment. L’histoire est loin d’être finie mais elle se dirige vers une fin très heureuse. Depuis janvier 2015, Denis Talbot et son équipe ont vu plusieurs projets grossir devant eux. Denis est maintenant de retour régulièrement à la télé, que ce soit avec Planète Techno sur Ici Explora ou à l’émission Marina Orsini sur les ondes d’Ici Radio-Canada. On peut l’entendre régulièrement aussi à la radio (La Sphère sur Ici Radio-Canada Première, et plusieurs autres). Sa baladodiffusion Radio-Talbot a grossi énormément, au point maintenant d’avoir un studio professionnel à la maison. Il fut également courtisé par Juste Pour Rire pour faire deux shows, en direct, au Zoofest de Montréal (C’est là que j’ai rencontré pour la première fois, live, cet homme incroyable).De plus, Denis Talbot et une partie de son équipe ont participé au projet pilote de eSports sur RDS 2, qui était d’une durée d’une semaine et qui vient à peine de se terminer.

En gros, je ne sais pas pour vous, mais cet anniversaire n’est pas nécessairement une triste chose. D’accord, je suis conscient, nous n’avons pas une émission télévisuelle comme M.Net. Par contre, depuis un an, il me semble qu’on voit Denis Talbot plus que jamais. On le voit et on l’entend dans des endroits accessibles à tout public. Je crois qu’on commence à voir germer le début des projets que Denis pourrait avoir en tête.

Ce n’est pas une surprise pour personne! Denis Talbot est un homme sérieux, intègre, sympathique, ouvert, avec beaucoup d’entrepreneurship. Malgré tout, il sait ce qu’il veut, il sait où il s’en va, et il est prêt à se battre pour atteindre ses buts. C’est la fin de M.Net, mais l’année 2015 a prouvé que ce n’est pas la fin de Denis Talbot.

Alors haut les cœurs, tout le monde! Je comprends la tristesse de l’anniversaire mais malgré tout, on commence à voir la lumière et, très bientôt, celle-ci nous éblouira! Je vous conseille de garder un œil sur Radio-Talbot parce que j’ai comme une impression que beaucoup de choses reliées à ses grands projets tournent autour de cette baladodiffusion. D’où viennent mes sources? Quand Denis Talbot dit quelque chose, il faut simplement l’écouter. Comme je disais plus tôt, quand il a une idée en tête, il fonce jusqu’au bout. Au cas vous l’auriez manqué, je vous rappelle ce que le grand maître de la techno dit régulièrement et avec fierté : « Radio-Talbot est là pour rester! »

Un texte de Sylvain « BenshowSly » Benoit

Publicités